trendy baby: 50mm

It's all over the place. In blogs (great read btw) and in photo mags - the 50mm prime lens is the talk of the town. It's almost annoying really. I mean, if the masses start taking these amazingly sharp and bokeh filled pictures where are we going to go?

All kidding aside, I'm glad it's getting the credit it deserves: this is probably the best bang for the buck lens you can buy and one of my favorites. Fast, sharp, discrete and cheap. Nothing wrong with cheap these days.

Of course it's no longer the "normal" focal length - unless you're wielding a full frame sensor - but then it now has the advantage of doubling as a great portrait lens.

So as a tribute here are some shots I took this weekend at a birthday party: all 50mm, all the time. In this case it was the venerable Nikon 50mm 1.8. I was also testing my new SB-900 flash in a live, on-camera indoor setting (I'd only mostly used it in the studio until now). The walls and ceilings were all white which made for great bouncing.

[slidepress gallery='trendy']
On en parle partout. Dans les blogs (bon article - en anglais) et les magazines photo - le 50mm est la grande coqueluche du moment. En fait, c'est un peu frustrant: si monsieur et madame tout le monde se mettent à prendre de superbes photos piquées et affichant le bokeh parfait, qui aura besoin de nous?

Sérieusement, c'est une bonne chose que cette lentille retrouve ses heures de gloire. Il n'y rien sur le marché qui puisse offrir un aussi grand rapport qualité/prix et c'est certainement un de mes outil préféré. Rapide, claire, précise et pas cher. Rien de mal avec "pas cher" ces temps-ci.

Ce n'est évidemment plus la focale "normale" - à moins de travailler avec un appareil plein cadre - mais en revanche elle peut maintenant faire office de lentille de portrait.

Voice donc, en hommage au retour du héro, une série de photos prises ce weekend à l'occasion d'un anniversaire: 50mm mur à mur. J'ai utilisé dans ce cas-ci le vénérable 50mm 1.8 de Nikon et j'en ai aussi profité pour tester mon SB-900 dans un contexte intérieur "live", sur-caméra (je ne l'avais jusqu'ici utilisé qu'en studio). Les murs et plafonds étaient tous blanc - parfait pour le "bounce".

[slidepress gallery='trendy']